CHOISIR SON EDITION:
PUBLICITE SHOP
CONTACT
Home > Sport > JO 2016 : sa mère a été interdit de compétition pendant l’apartheid, le fils bat le record du monde du 400m à Rio

JO 2016 : sa mère a été interdit de compétition pendant l’apartheid, le fils bat le record du monde du 400m à Rio

Odessa Swarts était une athlète talentueuse, mais l’apartheid dans son pays d’origine l’Afrique du Sud l’a privée de compétition, elle ne pouvait représenter son pays à cette époque.

Wayde van Niekerk, 21 ans, a effacé des tablettes le record du monde de Michael Johnson (43″18), vieux de près de vingt ans (1999), lors de la finale olympique du 400m, dimanche à Rio. Le Sud-Africain a aisément décroché l’or en 43″03, devant le tenant du titre grenadien Kirani James (43″76) et l’américain Shawn Merritt (43″85).
« Quand j’ai passé la ligne, j’ai regardé à ma gauche et je n’ai vu personne », a-t-il raconté. « Je pensais que quelqu’un allait me rattraper pendant la course, je me disais : ‘mais que se passe-t-il ?’, mais ça m’a donné de la motivation ». A la fin de la course, « je me suis tout de suite mis à genoux et j’ai dit ‘merci mon Dieu pour cette bénédiction’. »

Déclarait quelques instants après sa victoire Tom Hammond de la chaîne NBC.
« J’ai pensé à sa mère, elle qui était une athlète talentueuse, n’a jamais eu l’opportunité de représenter son pays à l’international en raison de l’apartheid en Afrique du Sud« , a déclaré Tom Hammond.
Odessa Swarts, la mère de Van Niekerk, a été athlète dans les années 1980 et 90, mais n’a pas pu participer à des compétitions internationales en raison des sanctions contre l’apartheid en Afrique du Sud.
Le Cape Times explique:
Elle s’est battue pour un sport non-raciale, sport anti-apartheid au sein d’une organisation sportive, Conseil sud-africain du sport (Sacos). Membre de cette organisation, elle a continuée à faire du sport pour la liberté et combattre l’apartheid. Le boycott sportif international de l’Afrique du Sud a été strictement respecté. Bien que Odessa avait les capacités et des ambitions de carrière internationale, elle s’est contentée du statut national.

Si on avait dit à Odessa Swarts, le 15 Juillet 1992, qu’elle serait aux Jeux olympiques regardant son fils battre un record en 2016, elle aurait pu peut être ne pas y croire. Van Niekerk est né prématurément, à 29 semaines, pesant un peu plus de 1 kg. Les médecins ont dit qu’il pourrait finir mal en point. Mais pour Swarts cela n’avait pas d’importance, Van Niekerk était pour elle une bénédiction.
On connait la suite, une médaille d’or et un record du monde dans la famille aujourd’hui.

Source: NBC, Huffington Post

 

Laisser un commentaire

SHARE
Lire les articles précédents :
Viviane Chidid – Wuyuma

Viviane Chidid est de retour. La diva Sénégalaise à la voix sensuelle, vient de dévoiler le clip de son dernier single "Wuyuma". On vous laisse le visionner. Enjoy!...

Fermer