CHOISIR SON EDITION PUBLICITE SHOPCONTACT Viens On Discute
Home > Société > Au Burkina Faso, un concours de miss « grosses fesses » indigne les autorités

Au Burkina Faso, un concours de miss « grosses fesses » indigne les autorités

 Photo : de SDEKenya, lors du concours de l’élection de Miss Bumpy Bum au Kenya.
Le concours de « Miss Bim-Bim  » version Burkinabé a pour objectif d’élire « la plus belle femme à forte corpulence » et « plus grosse paire de fesses ». Organisé à Ouagadougou, le concours a beaucoup fait parler au Burkina Faso cette semaine. Le ministère de la Femme a jugé les opérations de publicité autour du concours dégradantes pour l’image des femmes, et trop ciblées sur la taille du postérieur. Mais le concours a finalement bien eu lieu vendredi soir.

Le concours « Miss Bim-Bim » n’en est pas à sa première édition. C’est la troisième année consécutive qu’il est organisé au Burkina Faso. L’événement est organisé cette année à la Maison du peuple, une salle de spectacle à Ouagadougou, dans le cadre de la sortie de l’album de l’artiste Firmin Boubié Bazié, de son nom de scène Agozo. Les organisateurs se sont inspirés de concours similaires organisés au Brésil, ou encore plus récemment à Nairobi au Kenya.
Mais cette année, la promotion autour du concours a suscité des remous au Burkina Faso. En cause, une affiche mettant en avant deux postérieurs très imposants. Elle précise que les premiers prix qui seront remis aux filles ayant le plus beau « bim-bim » (quelqu’un qui est « bim », en langue moré, désigne quelqu’un de gros, et est utilisé aussi pour désigner des femmes imposantes).

miss-bim-bim-burkina-faso

Il s’agit d’un photomontage avec deux femmes, dont au moins une n’est d’ailleurs pas du tout burkinabè. La photo à droite est celle de Mikel Ruffinelli, une américaine de Los Angeles qui a, selon le World Guiness book, les plus larges hanches du monde.
Dans un spot publicitaire de l’événement on voit des jeunes filles se dandiner, celui ci a été diffusé sur la chaîne publique nationale. C’en était trop pour le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille qui a convoqué les organisateurs pour les recadrer et a affirmé que l’événement « dézingue l’intégrité de la femme ». Selon eux, les organisateurs ont « promis de rectifier le tir » du point de vue des actions de communication.

 

 

Source: France 24

Laisser un commentaire

SHARE
Lire les articles précédents :
Wizkid va signer le contrat le plus important jamais réalisé par un artiste africain

Selon une source sûre, le chanteur nigérian devrait signer dans les jours à venir le plus gros contrat international jamais réalisé par un artiste africain....

Fermer